France – Congo

QUI SOMMES NOUS?

Notre association a été créée en décembre 2012, déclarée en préfecture de Créteil. Elle agit de concert avec l’association Britannique « Menelik Partnership », représentée par son directeur M. Théodore MENELIK, et va notamment reprendre à son compte un certain nombre d’initiatives en cours sur le territoire Français, et en RDC (République démocratique du Congo). Les activités en France et les déplacements en RDC dans le cadre de l’association sont coordonnées par Madame LEYIS.

QUELLES SONT LES ACTIVITES DE NOTRE ASSOCIATION ?

Le Centre de solidarité à KINSHASA

Le centre fonctionne actuellement avec les financements de l’association Menelik Partnership (GB)Children carrying water

Voici ses principales actions :

  • il accueille des enfants défavorisés, les soustrait à la violence de la rue et; leur permet de jouer et d’apprendre ;
  • Il accompagne les projets de ses membres et mutualise les compétences
  • Il intervient pour la parité femmes-hommes et lutte contre toutes les formes de discrimination, dans tous les domaines
  • Il propose, via son site internet et ses bureaux dans diverses communes et provinces de la RDC, une plate-forme d’orientation vers les informations et les ressources dans le domaine de l’égalité et la responsabilité de chacun.
  • Le Centre de Solidarité Nationale s’engage à accompagner toute personne dans la résolution de ses problèmes. Il promet que toute aide sera gratuite, confidentielle et impartiale.

NOS PROJETS POUR 2013

Le Centre est ouvert à tous, sans discrimination.

kids1Organiser une colonie de vacances pour une centaine d’enfants défavorisés (juillet – août)
Accueillir les plus jeunes en crèche, en amenant pédagogie et savoir-faire
Accueillir les orphelins, les enfants des rues, si possible toute l’année…
Objectifs pédagogiques : d’abord des choses qui semblent évidentes pour nous…
Jouer, dialoguer, grandir à l’abri de la violence… Leur donner confiance en eux-mêmes, développer leurs compétences existantes (et elles sont nombreuses !)
Mettre en place des apprentissages pour aider les adolescents les plus délaissés: élevage, couture, artisanat…
Campagne de sensibilisation, en associant des jeunes congolais sur des sujets de société : la violence envers les femmes et les enfants, le travail des enfants, le handicap, l’hygiène, les maladies sexuellement transmissibles… Au travers de cette sensibilisation pour et par les jeunes, c’est toute la communauté qui sera touchée.
Transfert de connaissances et de savoir-faire : organiser des séjours de jeunes volontaires français, animateurs, étudiants en médecine ou en école d’infirmières, ou en école de droit… Pour amener du matériel, des connaissances et un état d’esprit non mercantile dans les dispensaires, les centres de santé, les prisons, mais aussi de contribuer à l’application des conventions internationales. Il ne s’agit pas d’œuvrer à la place du gouvernement Congolais, mais en parallèle. Les services apportés aux populations les plus démunies seront gratuits, ou à prix symbolique, pour que l’argent ne soit pas un frein pour les populations les plus fragiles.

NOS PARTENARIATS EN FRANCE

Collège Jules Verne à Rouen avec collecte de livres, Club Menelik (échange avec des jeunes congolais, rédaction d’un journal en commun), Association Afrique conseil…

LES BESOINS DE NOTRE ASSOCIATION

Humains : nous recherchons des volontaires, prêts à donner de leur temps et à partager leur expérience, notamment pour les séjours de l’été, (encadrement des enfants)
Financiers : outre les adhésions de nouveaux membres, nous recherchons des partenaires institutionnels pour soutenir les actions que nous mettons en œuvre

One thought on “France – Congo

  1. j’ai aimé cette façon de contribuer à l’éducation des deminus et de leur assurer encore l’espoir de la vie.cela a toujours été mon souci et ma préoccupation surtout là où je vis quand je vois les déplacés de guerre qui viennent de la Republie Centrafricaine.je suis très fier d’adhérer cette organisation afin d’aider même si pas financièrement mais ne fut ce que moralement et educativement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *